Les SIG sont devenus des outils de base dans de très nombreux organismes professionnels : administrations ou syndicats gestionnaires du territoire, collectivités locales, bureaux d’études en environnement, sociétés de service en SIG etc… La maîtrise de l’utilisation de ces outils et la connaissance des techniques relatives à la mise en place de ces systèmes sont des atouts appréciés pour une bonne intégration professionnelle dans les organismes de gestion de l’espace.

 

PRÉSENTATION

La licence professionnelle Cartographie Topographie Systèmes d’Information Géographique (LUPSIG) est une formation conçue pour apporter un complément de formation à des étudiants titulaires d’un bac +2 minimum dans des domaines variés (géographie, topographie, informatique, environnement, biologie, sciences de la Terre etc…).
Le but de la formation est de former des géomaticiens. Il s’agit de faire  acquérir aux étudiants des compétences et un savoir-faire spécialisé dans le domaine de la mise en place, de l’utilisation des outils et techniques liés aux SIG, ceci dans un but d’insertion professionnelle. La formation donne donc des connaissances, des compétences et une méthode de travail  et permet de développer un réseau professionnel, le tout dans l’objectif d’assurer une bonne intégration professionnelle.
Un important volume horaire est donc consacré aux travaux pratiques et aux projets. Ceux-ci, réalisés en relation avec des professionnels et complétés par un stage de 5 mois, permettent aux étudiants de se construire une expérience dans un but d’insertion professionnelle.
Cette formation intègre des étudiants de diverses provenances : BTS environnement, Licence de géographie, BTS géomètre-topographe, Master I ou Master II en géographie ou biologie… Cette diversité dans les profils et dans les niveaux constitue un facteur d’enrichissement mutuel important et est très apprécié des étudiants. De plus l’entraide est forte dans cette formation à petit effectif (18 étudiants).
La diversité est un élément important car elle permet de former des techniciens de profils variés aptes à s’insérer dans les différents domaines d’utilisation des SIG.

Différents profils d’étudiants sont mélangés :

  • Tout d’abord les étudiants qui sortent d’une formation initiale : la formation est conçue pour apporter un complément de formation à des étudiants titulaires d’un bac + 2 dans des domaines variés (géographie, informatique, biologie, sciences de la terre…)
  • Des personnes issus du monde professionnel suivent la formation sous un statut de stagiaire de la formation continue :  ce sont des professionnels (techniciens, chargés d’études, informaticiens…) travaillant dans des organismes de gestion du territoire, collectivités locales, bureaux d’études, et désirant acquérir ou consolider des connaissances dans les domaines liés à l’utilisation des SIG

La validation des acquis professionnels peut déboucher sur la dispense de modules, voire dans certains cas (rares) de la dispense totale de la formation.  Dans les deux cas, la décision appartient à un jury spécifique, composé de professionnels et d’universitaires.

Comme pour les autres diplômes délivrés par l’Université de La Rochelle, la validation des acquis professionnels est possible, en application du décret du 23 août 1985 et de la loi du 20 juillet 1992.

 

LES DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

Étant nombreux et variés, nous pouvons citer :

  • les collectivités locales (mairies, communautés de communes, conseils généraux, conseils régionaux…)
  • les organismes liés à l’environnement (parcs, bureaux d’études, ENR…)
  • les sociétés de services en matière d’information géographique
  • les sociétés de développement en informatique cartographique
  • les organismes de sécurité civile, SDIS…

De nombreuses offres d’emploi dans ces domaines sont référencées sur le site Georezo . Des statistiques générales intéressantes sur le site : https://elgeopaso.georezo.net/stats/

Depuis l’ouverture de la formation, les résultats en terme d’insertion sont très bons. En effet, environ 70% des étudiants trouvent un emploi dès la sortie de la licence, et environ 95% dans les deux mois suivants. La LPSIG offre aussi la possibilité de poursuivre des études supérieures, ou encore de travailler à l’étranger. Ci-dessous quelques exemples d’entreprises et de collectivités dans lesquelles nos anciens étudiants ont pu trouver des postes à l’issue de leur formation.

FICHIER de MAI 2020 LISTE non exhaustive d’employeurs où travaillent les anciens étudiants de la LPSIG de La Rochelle

ACCEDER AU FICHIER EXCEL : Anciens_structures_pts_mai2020

Enquête d’insertion réalisée par l’OFIVE (Observatoire de la Vie Etudiante) : iciArticle du journal Sud Ouest paru en mars 2012 : ici

 

COURS

La licence professionnelle SIG est très dense et ambitionne de couvrir les différentes techniques de gestion de l’information géographique numérique. L’objectif est de former des géomaticiens compétents, fiables et évolutifs. . Voici les différents éléments constitutifs de la formation.

Télécharger :  PLAQUETTE FORMATION LPSIG        //     LPSIG PROGRAM (English version)

Contenu de la formation

In

Bases de données spatiales

Résultats d’apprentissage
  • Être en capacité de comprendre une architecture réseau et les fonctionnements client/serveur
  • Utiliser les logiciels PostGre/PostGis en relation avec les SIG
  • Maitriser les technique de conception/modélisation et mise en place de bases de données
  • Maitriser les logiciels SIG utilisés dans le monde professionnel
  • Savoir concevoir et mettre en place une solution SIG en choisissant les données adaptées en fonction des objectifs
  • Etre capable de réaliser des applications informatiques en utilisant le langage PYTHON
  • Réaliser des interfaces graphiques avancées avec PyQT et des scripts et extensions avec l’API PyQgis

 Conception des bases de données et langage SQL

  • 45h (45h travaux dirigés)

Bases de données spatiales (POSTGRE/POSTGIS)

  • 21h (21h travaux dirigés)

Contexte institutionnel des SIG

Résultats d’apprentissage
  • Connaitre les différents domaines d’utilisation des SIG, les acteurs institutionnels et développer son réseau professionnel
  • Connaitre les principes règlementaires liés aux données et à l’urbanisme

 SIG et aménagement du territoire

  • 9h (9h travaux dirigés)

 SIG et réglementation

  • 6h (6h travaux dirigés)

Géodésie et cartographie

Résultats d’apprentissage
  • Maitriser les notions de géodésie, systèmes de projection et outils GNSS
  • Mettre en pratique les technique de représentations cartographiques
  • Utiliser des données de télédétection et les intégrer dans un SIG

 Bases de la cartographie

  • 20h (20h travaux dirigés)

 Cartographie thématique

  • 24h (24h travaux dirigés)

Géomatique opérationelle

 Analyse spatiale avancée

  • 21h (21h travaux dirigés)

 Pratique avancée des logiciels SIG

  • 18h (18h travaux dirigés)

 Anglais technique (SIG – informatique)

  • 18h (18h travaux dirigés)

Langue et réseau professionnel

 Découverte de l’environnement professionnel

  • 14h (14h travaux dirigés)

 Anglais

  • 18h (18h travaux dirigés)

Programmation SIG et réseaux

 PYTHON – Programmation SIG

  • 49h (49h travaux dirigés)

 Culture des réseaux informatiques

  • 5h (5h travaux dirigés)

Projet tutoré

 Projet tutoré

  • 88h (88h travaux dirigés)

Téledétection et GNSS

 Télédetection et photogrammétrie (satellites-drones)

  • 21h (21h travaux dirigés)

 GNSS et applications GEO-MOBILES

  • 12h (12h travaux dirigés)

Théorie et pratique des SIG

Résultats d’apprentissage
  • Mettre en place des opérations d’analyse spatiales de données SIG en mode vecteur ou raster, en 2D ou en 3D
  • Maitriser les logiciels SIG utilisés dans le monde professionnel
  • Savoir concevoir et mettre en place une solution SIG en choisissant les données adaptées en fonction des objectifs
  • Connaitre les différents domaines d’utilisation des SIG, les acteurs institutionnels et développer son réseau professionnel

 Théorie des SIG

  • 21h (21h cours magistraux)

 Pratique des logiciels SIG (ArcGIS – QGIS)

  • 45h (45h travaux dirigés)

 Analyse et traitement des données géographiques

  • 33h (33h travaux dirigés)

Web et programmation

Résultats d’apprentissage
  • Maitriser les logiciels SIG utilisés dans le monde professionnel
  • Utiliser HTML et CSS pour gérer des pages Web
  • Créer des cartographies dynamiques web interagissant avec des bases de données SIG avec des outils de programmation
  • Etre capable de réaliser des applications informatiques et exploiter des bases de données en utilisant un outil de programmation généraliste
  • Connaitre les outils existants pour construire des WebSIG

 Création de sites Web (HTML/CSS)

  • 18h (18h travaux dirigés)

 Apprentissage de la programmation

  • 30h (30h travaux dirigés)

Web mapping

 De la base de données à la page Web (programmation PHP)

  • 18h (18h travaux dirigés)

 Applications Web SIG (OPEN LAYERS – JAVASCRIPT)

  • 24h (24h travaux dirigés)

 Serveurs cartographiques : Raspberry – QGIS SERVER / LIZMAP

  • 12h (12h travaux dirigés)
  • Stage de 16 semaines

     Stage de 16 semaines